DSC01394

DSC01398

« Putain c'est comme si j'avais entendu le L.A Blues des Stooges dans une version de 30 minutes !!! », commentaire d'un type dans le public cette nuit là dans la salle des fêtes d'une MJC dans la banlieue de Metz. Blast pris dans le ventre, les oreilles qui saignent après cette sonic fest jouée du coté de la free music incandescente comme la jouait les Stooges ou les Blue Human de Rudolph Grey. Performance indécente de ce duo de freaks Aylerien, Yves Botz sur sa 6 cordes électrique ravagée et Christophe Sorro à cogner ses futs pour leur faire rendre l'âme. La young lady Cathy Heyden en résilles, lèvres maquillant son alto cuivré, les rejoignant pour une danse obscène, pavillon embouché dans les micros de la guitare, larsens fièvreux tournant derviches. Guitare claquée au sol, corps à corps comme dans ses bals de campagne qui dégénèrent, l'ivresse comme ligne de conduite, la tête dans les amplis. Foutu bordel, les amplis in red, volées de décibels balancées au public flirtant trop près de la scène, no escape, le monstre tricéphale à dévorer nos tripes ne fera pas de prisoniers. Voyous magnifiques d'un jazz mort réssucité pour un slow furibond avec l'extrême noise terror en habit. Les 3 dans la dépense, sans retenue, nous invitant à la débauche amoureuse, d'un son absolu free. Un putain de concert, comme peu.