Kumiko Karino - projection (photographies), Michel Henritzi - guitare, lapsteel, amp.

Guitare et photographies ouvrent sur un voyage immobile, road-movie noir & blanc dans
un lointain géographique : le Japon.

Photographies d'un Japon crépusculaire, prises lors d'errances solitaires de
la jeune photographe Kumiko Karino.

Quand le familier devient étrange et incertain, que la ville
déroule une histoire intime et infiniment mélancolique, s'y glissent des ombres comme
des personnages anonymes perdus là. Photographies de rues et de fragments de
vies, prises entre Tokyo et le Shikoku, Okinawa et Kyoto.

En écho aux images, le spleen bluesy d'une guitare jouée du coté de la nuit électrique, à la façon des notes plaintiv1
es de Loren Connors.

http://www.nova-cinema.org

Walking in the shadow, Cinéma Nova, Bruxelles, 11 octobre 2007